Ensemble, déconcerter le pire

C’est dans ce contexte d’égarement qu’est survenu l’effondrement, en apparence conjoncturelle – mais il n’en n’est rien – des partis de gouvernement et qu’a surgi la figure politique réactionnaire haineuse, raciste du parti de Marine Le Pen en embuscade. Dans le champ de ruine de l’ancien ordre, subitement révélé, elle peut gagner. Pourquoi serait-ce une catastrophe ? Comment l’empêcher ? C’est là qu’intervient les désormais indispensables discipline, théorie et éthique analytique. C’est ce dont nous débattrons mercredi. Venez nombreux afin, ensemble, de déconcerter le pire.

Moi président !

« Moi président » : un « travailleur pair » témoigne : discours précis et authentique.

 

« Je ne dis même pas “la politique, c’est l’inconscient” mais tout simplement : “l’inconscient, c’est la politique”.« , Jacques Lacan, Le séminaire La logique du fantasme, leçon du 10 mai 1967, inédit.

« Le totalitarisme était un bel espoir, celui de résorber la division de la vérité, d’instaurer le règne de l’Un dans le champ de la politique … c’est une aspiration à la concorde, à l’harmonie, à la réconciliation, termes qu’il faut faire résonner avec tous les échos qu’il a dans le discours du président Schreber » Jacques-Alain Miller, cours du 17 mai 2002, inédit.