La recommandation d’une agence indépendante d’État, l’ANESM, a l’ambition de substituer son Éthique-de-47-pages et son évaluation à la formation et au contrôle des professionnels. De quels cas pratiques pouvons-nous illustrer son application ? 

Point de chute et rechute

Il est préconisé qu’un juste équilibre soit donc réfléchi par les professionnels et l’usager en tenant compte tout aussi bien des risques d’institutionnalisation des personnes accueillies trop longtemps, que des risques de rechute ou de précarisation très rapide des usagers dont l’accompagnement a été trop tôt interrompu.

Bientraitance

Comment prendre en compte, mesurer et traiter, dès lors, le trébuchement habituel du discours, les bégaiements réguliers de l’acte, s’ils ont été, dès avant même, dans le processus d’idéalisation en cause, sanctionnés comme maltraitance ?

« Une institution transformée par la pratique de la bientraitance sera-t-elle jamais plus capable de prendre en compte, traiter et prévenir ses inévitables ratés ? » Pierre Sidon, Victimes de la bientraitance, site addicta.org