Une femme fragile

L’objet toxique, pour cette femme, a donc avoir avec la parole, la parole qui a marqué le corps…

Le recours aux drogues et l’opération de séparation

Ce qui semble être fondamental dans ce recours aux drogues n’est pas le déchiffrement d’un symptôme-métaphore car ce recours est une façon de supporter son identification avec l’objet a comme déchet, ce qui veut dire que la question du corps y est en jeu.

« J’ai toujours pensé que ma vie était terminée »

Grâce à l’expérience, encore trop brève mais marquante, de la psychanalyse et la force d’une communauté des Narcotiques Anonymes, ce sujet a pu se détacher de l’abus des toxiques et commencer à se déprendre de la pétrification de son enfance.

D’un haut-le-cœur à « beaucoup de questions »

B. se présente pour la première fois à ma consultation. Il se précipite dans les toilettes dès son arrivée dans le centre de soins. Il nous laisse entendre de violents haut-le-cœur, mais manifestement il ne vomit pas.

Ledit toxicomane, symptôme de l’institution psychiatrique

Aurélie Charpentier-Libert Intervention préparatoire à la conversation du TyA-Envers de Paris du 18 mai 2015   Un barrage contre la folie « Ne devient pas fou qui veut » inscrivait Lacan sur les murs de la salle de garde de psychiatrie lors de ses études. La machine...

Gambling at the TyA

On a l’impression de n’avoir finalement qu’effleuré un champ immense et l’on repart tout éveillé, le cœur affamé d’un savoir qui se dérobe encore, prélude à de futures nouvelles études fécondes.

Conversation avec Fabián Naparstek : résumé, morceaux choisis

Compte rendu de la Conversation "clinique et addictions" du lundi 9 février 2015 avec Fabián Naparstek, membre de l'EOL, Argentine, et du Conseil de l’Association Mondiale de Psychanalyse* Résumé par Stéphanie Lavigne, suivi de Morceaux choisis par Pierre Sidon 1....

L’eau toxique de Mario

« …ils m’appelaient la patate noire parce qu’on n’avait pas de biscuits et qu’on mangeait des patates douces. Un jour, apercevant ma tante distraite dans son magasin, je courus à son réfrigérateur et lui volai un Fanta que je bus d’une traite dans ma cour… »

Les sex addicts en question

…dans l’ouvrage « Les sex addicts », ce qui intéresse les auteurs, c’est la thérapeutique : le cas de James et Alia et ses commentaires font entendre que la guérison de ladite addiction au sexe passerait par l’amour, « le dialogue et la transparence. » Mais alors quel rapport cette solution entretient-elle avec ladite dépendance affective par ailleurs mise en question dans le même ouvrage ? Est-elle un pis-aller ? Car l’amour figure aussi, quant à lui, en tant que souffrance, au rang des nouvelles maladies promues par l’ouvrage…

Sex Addicts : Alia : quelques repères biographiques

Mathilde Braun Il s'agit ici du personnage d'Alia, un pseudonyme choisi par cette femme qui témoigne dans le livre Les sex addicts aux côtés de son conjoint James, pp. 173-207. Les deux cas seront discutés le lundi 12 janvier 2015 à notre Conversation Clinique et...

« Le signifiant, c’est la cause de la jouissance », Jacques Lacan, Le Séminaire Encore, Livre XX, Paris, Seuil, 1975, pp. 26-27.