Le recours aux drogues et l’opération de séparation, par Jose Altamirano

Le Séminaire X et le Séminaire XI sont l’expression d’un changement substantiel dans l’enseignement de Lacan. Ce changement correspond à ce qui a été désigné du terme de «  jouissance normale », c’est-à-dire du « quatrième paradigme » de la jouissance tel que proposé par Jacques-Alain Miller. Nous essaierons de concevoir le recours aux drogues du cas exposé par notre collègue Mathilde Braun lors de notre dernière réunion à-partir des élaborations de Lacan sur le symptôme, la répétition, l’acting-out, et le passage à l’acte, à ce moment de son enseignement.

Lire…

Lecture de l’article de Gil Caroz « Connaître sa haine », paru dans La Cause du Désir N° 93, Affects et Passions, Octobre 2016, par Olivier Talayrach

Il y a la haine qualifiée de « pépère » par l’auteur, et puis celle qui rejette l’autre, par exemple LE juif ou LA femme… Et les diffame. Gil Caroz indique les voies respectives d’apaisement de ces deux haines :  renonciation de la lutte phallique imaginaire, reconnaissance, en soi, de sa propre haine et de sa propre féminité afin de ne plus craindre le « trou » dont il ne voulait rien savoir et qui le faisait partir à la guerre. Nous nous interrogerons : est-ce ce kakon au cœur de la haine qui prévaut à la volonté de certains de vouloir éradiquer la psychanalyse ? Nous nous interrogerons aussi sur les liens étroits qui lient ces haines auxdites addictions. Question : qu’en est-il du kakon du thérapeute ?

Lire…

 

%d blogueurs aiment cette page :