« – Je suis sorti pour voir un ami abstinent… Il ne supporte pas les gens qui boivent.  Je ne l’ai pas trouvé et donc j’ai bu.

Comment ça vous me mettez dehors ? »

L’idée d’être rejeté, permanente, présidait donc à sa sortie du CTR (rencontrer l’ami qui rejette ceux qui consomment). L’idée de boire aussi, fût-ce au titre de « ne pas boire » (rencontrer l’ami abstinent). Il a donc bu à nouveau et été mis dehors comme il l’avait prévu. Il sera réadmis car il ne s’agit pas, dans nos prises en charge, de pousser les sujets dans la pente qui est la leur mais de leur montrer leur façon d’être, dans laquelle ils persévèrent (Spinoza). 

Cette séquence illustre en quoi nos pratiques et notre métier se doivent d’être subtils et délicats : ils cheminent sur un bord puisqu’il ne s’agit ni de protéger excessivement les usagers en prévenant tout écart, ni de les laisser être sans rien dire. 

%d blogueurs aiment cette page :