Jacqueline Janiaux
J’ai été adopté à l’âge de six mois. Ma mère m’a aimé d’un amour parfait, sacrificiel. À sa mort, elle s’est faite incinérer  pour ne pas laisser de trace.
Mon père en m’adoptant a fait un investissement. Il n’a cessé de vouloir me former pour que je sois son produit.  Moi, je suis figurant de ma vie, imposteur,  parasite. Et j’en suis fier…
%d blogueurs aiment cette page :