À la Une de la revue Nature : le Projet Européen sur le Cerveau lancé il y a dix huit mois – simuler l’ensemble du fonctionnement du cerveau par un supercalculateur pour trouver des traitements neurologiques et psychiatriques -, est en crise. Un rapport indépendant estime que les critiques sont justifiées : « Tant sa gouvernance que sa direction scientifique doivent être réformés. »

Scientiste, la revue estime qu’à l’instar du cerveau lui-même, le projet à millions Human Brain Project (HBP) défie la compréhension ! L’article est pourtant explicite : selon les opposants internes et les experts externes, le projet est mégalomaniaque délirant, sa direction autocratique est rigide et sourde, l’ensemble donne un tableau teinté d’idéalisme passionné. Bref, une simulation plus vraie que nature du cerveau de ces neuroscientifiques cognitivistes.

Lire l’article sur le site de la revue Nature…

 

%d blogueurs aiment cette page :